Qualité du thé vert 

Test de qualité du thé vert

Il existe des test pour juger la qualité du thé: “Stiftung Warentest” et “Ökotest” sont connus en Europe. thevert.com présente ses critères de qualité.

Les bienfaits du thé vert

Un nombre impressionnant d’études scientifiques, de rapports médicaux, mais aussi de littérature ancestrale datant de plusieurs centaines, voire milliers d’années confirment les bienfaits du thé pour notre santé. Du fait de son étonnant richesse nutritive, cette plante – le Camellia Sinensis – favorise la prévention et le traitement au quotidien de nombreuses maladies.

Thevert.com tests différents types de thé vert pour vous

Nous allons nous pencher sur les principaux types de thé vert japonais et présenter les thés qui selon nous sont les meilleurs (voir les liens). De plus, nous offrons nos conseils sur les quantités recommandées pour un adulte en bonne santé. Vous trouverez plus d’information sur notre méthodologie dans les paragraphes ci-dessous.

Groupe testéQ. recomm: besoins de bases et prévention
Sencha0,3l. par jour au mieux alterné entre 3 types de Senchas
Gyokuro et Gyokuro Karigané0,3l. par jour au mieux alterné entre 2 types de Gyokuros
Shincha0,3l par jour en cure (thé saisonnier à boire de Mai à Juillet)
Bancha, Genmaicha et KukichaMin. 2 x semaine 0,3 l.
MatchaMin. 2 x semaine 0,3 l. ou 1 cc dans une smoothie tous les jours

Test de l’eau pour le Thé vert 

Une autre facteur très important est la qualité de l’eau pour la préparation du thé vert. L’eau a un impact très important sur l’extraction des micronutriments dans la boisson qui influence directement les propriétés médicinales de la boisson et ses qualités gustatives. C’est pourquoi nous avons également effectué un test pour l’eau.

Conseils pratiques: quel type de thé vert, combien, et quand? 

Dans l’article Thé vert Japonais: Conseils pratiques,vous trouverez des réponses aux questions essentielles comme Comment se définissent Sencha, Gyokuro, Matcha etc.? Combien faut-il en boire par jour? À quel moment de la journée? Pour plus d’information sur les applications thérapeutiques vous pouvez consulter l’article Le Thé vert en prévention et en traitement.

Rapports de tests négatifs

L’enthousiasme pour cette plante médicinale peut dernièrement avoir été édenté par des résultats de tests qualitatifs parfois désastreux. Par chance, il existe cependant des agences et organisations renommées qui se sont spécialisées dans les tests qualitatifs de marchandises – comme la fondation Allemande Stiftung Warentest et l’organisation Öko-test. Ces sociétés ont testé des “best-sellers” sur le marché du thé vert provenant du segment bas-de-gamme – souvent sans certificat bio, mais aussi certain produits de maisons de thé très réputées. Les résultats de ces tests étaient catastrophiques, notamment en ce qui concerne les thés verts bon marché provenant de Chine et d’Inde.

Pesticides dans le thé vert

Dans les test individuels, il y a depuis des années des résultats insatisfaisants au niveau des traces importantes de pesticides détectés dans la plupart des produits disponibles sur le marché. À nouveau ici, les produits chinois et indiens du segment entrée de gamme ont des résultats épouvantables. Seulement attention, les produits qui portent le nom de “Sencha” ne proviennent pas forcément du Japon. En effet il existe des plantations en Chine qui utilisent la “Méthode-Sencha” et ont obtenu le droit de vendre sous cette appellation. En outre, il faut faire très attention avec les thés aromatisés. Ils sont souvent agrémentés de fleurs, feuilles, herbes, zestes et autres épices en tout genre. Ces thés cachent souvent des produits de qualité très inférieure et ne sont pas soumis à une règlementation concernant les pesticides, ou si c’est le cas (rarement) les limites autorisées sont trop hautes. C’est ainsi que ce genre de produit peut contenir des charge de pesticides très importantes. Enfin il existe aussi le cas des thés aux arômes artificiels (synthétiques) qui eux non plus ne sont pas recommandés d’un point de vue santé.

Jusqu’à présent dans nos tests sur le thé vert japonais, nous n’avons pas trouvé de traces de contaminations aux toxines / pesticides, ou alors seulement en proportion négligeables. Les jardins de thé haute gamme au Japon sont généralement très frugaux en ce qui concerne les pesticides.

Bio: toujours bon? 

the-vert-bioCes constatations ont placé de nombreux producteurs japonais de thé vert bio sous une pression commerciale considérable. Les plantes qui sont moins fertilisées ou de manière naturelle grandissent plus doucement et apportent des rendement souvent inférieurs. Par ailleurs, la plante cultivée de manière naturelle s’affaiblit si l’on récolte les feuilles deux fois par saison, ce qui est tout à fait possible dans le cas d’une plante cultivée aux pesticides et engrais synthétiques. Certains producteurs cultivant de manière très intensive – récolte 4 fois par saison (pour le segment bon marché). 

Les bons producteurs biologiques ne récoltent qu’une fois par an, et doivent de ce fait vendre leur production à des prix plus élevés. Cependant le thé vert bio bon marché provient immanquablement d’une deuxième récolte et est donc de qualité inférieur du point de vu goût et santé. D’où un prix plus abordable.

Pollution à l’huile minérale dans le thé

Difficile à croire mais vrai, de nombreux cas de pollution à l’huile minérale dans le thé vert ont été détectés par l’organisation Allemande Öko-Test. On présume que ces traces de pollutions inhabituelles proviennent d’emballages en papier carton recyclés qui contiennent les huiles minérales provenant des encres d’imprimerie sur le papier d’origine. Le conseil à suivre dans ce cas est d’acheter uniquement du thé vert vendu dans un emballage totalement hermétique et opaque – et non dans du papier carton imprimé, comme c’est le cas de nombreux thés en sachet. Le thé doit être emballé par le producteur et acheminé vers le client final dans son emballage hermétique. Le thé en vrac dans de grandes boites ouvertes que l’on trouve dans certains salons de thé ou marchants perd rapidement en qualité.

Radioactivité et thé vert 

L’accident de Fukushima fait lever des soupçons importants sur les produits alimentaire en provenance de Japon. Le thé vert japonais est-il radioactif ou au dessus du seuil réglementaire? Il faut garder à l’esprit que l’accident a eu lieu le 11 mars 2011, ce qui signifie que la récolte de cette année est concernée. Ce qui est gênant c’est qu’à moins d’avoir un compteur Geiger chez lui pour mesurer la radioactivité, le consommateur doit se fier totalement à l’honnêteté ou le professionnalisme du revendeur et plus encore au circuit alimentaire. Par ailleurs, la mesure précise du niveau de contamination radioactive n’est possible qu’en laboratoire. Depuis, le thé vert japonais provenant des régions proches du sinistre (jusqu’a Shizuoka 360km) doivent être analysés en laboratoire par le producteur et certifiés avant de pouvoir être exporté vers l’Europe et la France. Par ailleurs, un deuxième volet de sécurités est mis en place par les autorités douanières qui ont recours à des contrôles aléatoires réguliers sur les marchandises de la sorte. Ils contrôlent aussi la méthode de test des laboratoires japonais.

the-vert-regions-japon

Thé vert radioactif?

Un aspect essentiel de la question de cette catastrophe est la direction des vents dominants au moment de la catastrophe. Par chance, pendant la saison hivernale ces vents soufflent vers le nord-ouest et dans l’autre sens pendant la saison estivale. Il est rare que le vent souffle en direction du Sud-Ouest (vers Tokyo et les régions théicoles principales) pendant cette période. Mais c’est naturellement possible qu’il ait pu tourner pendant quelques heures transportant ainsi les effluves radioactifs de Fukushima. C’est pourquoi, il était important de suivre les premiers résultats des tests afin de pouvoir placer “un périmètre de contamination” dans les zones touchées. Cette approche nous permet d’affirmer que la zone de sécurité commence à partir de Shizuoka et s’étend vers le Sud où les autres régions les plus connues se trouvent. En 2011, certains thés de la récolte touchée étaient encore légèrement au dessus de la limite autorisée mais depuis, les niveaux sont retombés. Fukushima est au Nord-Est de l’archipel de 3800 km de long. La ville se trouve à 241km de Tokyo à vol d’oiseau mais à 360km de Shizuoka, à 520km environ d’Uji /Kyoto et à plus de 1100km de l’île de Kyūshū (Kagoshima, Miyazaki etc.). Ces grandes distances combinées aux vents dominants et au fait que le Japon est “coupé en deux” par une chaine montagneuse au niveau d’Osaka font que les thés verts du Japon – provenant très majoritairement de régions se trouvant au Sud de Fukushima – ont été bien préservés de la catastrophe. En effet, à l’exception de la récolte de Shizuoka 2011, ils passent tous bien en dessous de la limite autorisée de radioactivité.

Test “Stiftung Warentest” et thé vert

La fondation indépendante Allemand Stiftung Warentest met régulièrement à jours ses publications sur la qualité du thé vert.

Öko-Test et thé vert

La dernière publication d’Öko-Test date du 27.1.2012. C’est un test de 22 types de thé vert.

Test thevert.com

Les tests cités ci-dessus ne prennent pratiquement pas en compte des types de thé vert japonais plus qualitatifs (torréfiés à la vapeur d’eau). Fondamentalement, cette méthode japonaise de torréfaction est plus délicate et apporte des bienfaits significativement supérieurs car les feuilles ne sont pas endommagées par la torréfaction dans une cuve métallique de type Wok communément utilisée dans les autres pays d’Asie (Chine, Inde, Vietnam, Malaisie etc.). C’est pourquoi nous choisissons de porter nos tests kinésiologiques sur des types de thé vert non toxiques – qui présentent selon nous le plus d’intérêt et de potentiel du point de vue de la santé.

Nos conseils d’achat et de consommation du thé vert se basent sur trois critères incluant une méthode de test kinésiologiques portée sur 7 variétés de thé vert japonais différentes.

Les critères du test thevert.com

Les marques de thé vert que nous recommandons sont les thés que nous considérons intéressants concernant les éléments suivants:

  1. Bienfaits importants du point de vue de la santé.
  2. Absence de toxicité (pesticides, herbicides, huiles minérales, arômes artificiels, toxines étrangères, radioactivité).
  3. Bon rapport qualité/ prix.

Même si naturellement nous ne pouvons pas garantir la qualité des point mentionnés ci-dessus, notre expérience approfondie de la question nous permet d’avoir une bonne compréhension des enjeux de ce marché très particulier. Cependant il faut prendre en compte que nous ne pouvons pas passer en revue toutes les marques et tous les produits du marchés. Cependant nous sommes naturellement ouverts à de nouveaux produits et disposés à ouvrir notre éventail de recommandations si les produits testés répondent aux exigences citées ci-dessus. (Contact: info@drschweikart.com). Il en est de même pour le thé vert chinois car à ce jour nous n’en avons pas découvert qui ait d’effets substantiel sur la santé (torréfaction en cuve métallique).

Test et santé

WasserfallDans les articles “Les bienfaits du thé vert” et “Les ingrédients du thé vert“, nous détaillons les aspects principaux du focus santé dans le cadre du thé vert. Chaque thé reçoit une appréciation personnelle allant 0 à 100% basée sur l’exploitation du potentiel santé proposé par ce produit au sein de sa catégorie. 

La détermination de la qualité du produit est faite par le biais de tests kinésiologiques et énergiques très particuliers. Même si nos tests kinésiologiques nous coûtent beaucoup de temps, d’argent et d’efforts, il est important de souligner que ces tests ne suivaient pas un protocole scientifique reconnu et peuvent dont être perçus comme des avis personnels ou subjectifs sur la question.

Comparer plusieurs thés n’est pertinent qu’au sein d’une seule et même catégorie de produits. Autrement dit, il n’est pas pertinent de comparer un Sencha avec un Gyokuro ou un Matcha.

Selon nous, si vous consommez le thé vert pour ses vertus thérapeutiques il n’est pas recommandé de consommer du thé qui score en dessous de 79% au test. Dès 80-85%, de très bonnes propriétés médicinale sont déjà offertes par le thé en question. Pour les consommateurs pouvant se le permettre, le rapport “qualités médicinale”/ prix de ces produits est excellent. D’autant qu’au dessus de 85%, ce rapport s’affaisse progressivement mais est encore très bon. À partir de 95%, le rapport devient plus faible mais les qualités gustatives deviennent remarquablement supérieures. Pour des pathologies précises, les meilleures propriétés médicinales se trouvent dans l’éventail entre 90% et 95%.

 

ClassementTest %*Dénomination fréquente de ces produits (ne correspondent pas toujours)Info (evaluation)
Minimum79%High grade, SuperiorÀ partir de ce seuil, le thé vert commence à offrir des bienfaits significatifs
Bronze79%-84%High Grade, SuperiorBonne qualité pour la boisson au quotidien: prévention et traitement de pathologies légères
Silver / Argent85%-89%Premium Grade

Excellentes propriétés comme boisson au quotidien. Peut aider à traiter un certain nombre de maladies précises.

Gold / Or90%-94%Super Premium GradeExcellentes propriétés comme boisson au quotidien. Se distingue par un soutient significatif au traitement de nombreuses pathologies.
Platine95%-100%Competition GradeDiminution du rapport qualité/ prix. Qualités gustatives incomparables.

*  Tests kinésiologiques (non scientifiques), qui permettent de mettre à jours les propriétés médicinales de tel ou tel type de thé.

Test et pureté

Nous ne rendons compte que de rapports de tests sur des thés qui répondent à nos exigences kinésiologiques de pureté en ce qui concerne les toxines, huiles minérales, pesticides, herbicides et radioactivité. Par ailleurs, nous donnons toujours la région d’origine. Notre expérience nous montre que le thé vert qui provient du l’île de Kyūshū (Kahoshima, Miyazaki etc.), n’est pas – ou alors de manière totalement insignifiante – touché par la catastrophe de Fukushima (Nord de l’archipel). Il en est de même pour les thés de la fameuse région de Shizuoka qui ne proviennent pas de la récolte de 2011. Shizuoka est à 360 km à vol d’oiseau de la centrale nucléaire sinistrée et se trouve en amont de la direction générale du vent.

Thé vert – Préparation

Preparation-the-vertDès le matin, environ 30 minutes après le petit déjeuner – pour assimiler de manière optimales les micro-nutriments du thé vert, je prépare ma première portion du jour (env. 0,5l). Il faut veiller à ce que la boisson ne soit pas préparée avec une eau trop chaude ou infusée trop longtemps. Par ailleurs, il faut bien laisser le thé vert s’égoutter afin de récupérer des micro-particules de feuilles de thés (riches en ingrédients essentiels). La préparation du thé vert doit suivre des critères très précis pour être optimisée du point de vue de la santé. Cependant, il faut veiller aux eventuels effets indésirables et aux risques que le thé vert peut engendrer dans des situations bien précises.

Thé vert périmé ?

Attention à bien veiller à la qualité de l’emballage dans lequel le thé vert est vendu, ou encore dans le cas de boutiques spécialisées, la durée pendant laquelle le thé vert en vrac à été conservé dans de grandes boîtes. Un thé vert emballé sous vide fermé peut se conserver correctement jusqu’à 3 ans. Une fois ouvert, le thé est optimale pendant 3 mois et perd significativement des ses qualités au delà, sauf s’ils est conservé dans un emballages de bonne qualité (100% hermétique et opaque). Pour plus d’informations, vous pouvez consulter l’article Conseil d’achat pour le thé vert. 




One Response to “Test de qualité du thé vert”

  1. Bonjour
    Bravo pour tout ce travail offert si généreusement!
    Bien cordialement

Leave a Reply