Le Sencha

thé vert  

Le Sencha

Le Sencha, grâce à ses effet bénéfiques sur la santé, est considéré comme le Roi des thé verts. Analyse des bienfaits exceptionnels de ce thé vert du Japon.

Thé vert japonais – Sencha 

Le thé vert japonais Sencha (煎茶) est la variété qui est de loin la plus cultivée (environ 78 %) et appréciée au Japon. Parallèlement, c’est également la variété de thé vert japonais la mieux connue et la plus répandue en Occident. Elle est souvent obtenue à partir d’arbustes à thé issus des graines Yabukita. « Sen » signifie en japonais «servir ou brasser» avec de l’eau chaude et «cha» signifie «thé». Il existe une grande variété de Sencha, tant en termes de qualité, qu’en termes de prix. Du bas de gamme jusqu’au plus raffiné, le Sencha est loin de faire pâle figure face aux thés les plus prisés, y compris le fameux Gyokuro. Plus la feuille est sombre et fine, plus la qualité du Sencha est élevée. Vous pouvez aussi découvrir les autres types de thé vert japonais.

sencha-champs

Japon : champs de thé vert déstiné à cultiver du Sencha


Production du Sencha

Contrairement aux autres variétés de thés haut de gamme, comme le Gyokuro, le Kabusecha, ou encore le Tencha (base du Matcha), le Sencha n’est pas cultivé à l’ombre du soleil. Il est en effet pleinement exposé aux rayons du soleil dans les champs de thé. Les jeunes et moyennes pousses sont généralement récoltées à la machine, puis rapidement torréfiées. La méthode japonaise de torréfaction (à la vapeur d’eau) est beaucoup plus délicate et respectueuse des propriétés des feuilles de thé que celle employée traditionnellement pour les thés verts de Chine. La torréfaction permet d’interrompre le processus naturel de fermentation. Dans le cas du Sencha, les feuilles sont exposées à de la vapeur d’eau entre 10 et 30 secondes (voire plus dans le cas du Sencha Fukamushi). Ensuite, les feuilles sont tamisées et séchées à l’air chaud. Elles sont enfin progressivement roulées (à la main pour les meilleures variétés) en forme de petites aiguilles vertes. Ce procédé permet, d’une part, l’éclosion des cellules de chaque feuille, et, d’autre part, la conservation de leurs propriétés gustatives et médicinales. Le produit final est un mélange de différents éléments récoltés (différentes parties de l’arbre à thé), il possède donc de très nombreuses propriétés. D’un point de vue médicinal, les 1ère et 2ème récoltes sont à recommander, puisqu’elles ont une valeur nutritive plus riche. Idéalement, il est recommandé d’en alterner la dégustation.

Histoire du Sencha : roulage des feuilles de thé 

La conception du Sencha, telle que nous le connaissons aujourd’hui, remonte à l ‘année 1738. Le procédé est attribué à un certain Nagatani Soen qui vient de la région d’Uji (d’où le nom de la célèbre “Méthode Uji»). Pour plus d’information, consulter : L’histoire du thé vert au Japon. Nagatani Soen a développé la méthode de roulage des feuilles, qui permet de rompre les parois cellulaires de la feuille, offrant ainsi une meilleure qualité d’extraction lors de l’infusion.

sencha-roulage

Sencha : Méthode de roulage des feuilles


Saveurs du Sencha

La puissance du goût du Sencha varie en fonction de sa région d’origine et de sa qualité. Il peut offrir des saveurs âpres et amères mais aussi des notes plus fraîches, parfumées, avec une pointe de douceur.

Effets et apports

Côté santé, le Sencha peut être considéré comme le «Roi des thés verts». Certes, chaque thé vert possède des vertus remarquables, mais c’est à travers le Sencha que les nombreuses propriétés de la plante de thé s’expriment de la manière la plus équilibrée et efficace. En termes de prévention santé, d’éléments nutritifs, et de traitement de nombreuses maladies, il supplante largement les autres variétés de thé. Du fait de son exposition prolongée au soleil, le Sencha est particulièrement riche en substances amères, et notamment en catéchines. Les catéchines, et plus spécifiquement les EGCG, ont fait le sujet d’innombrables études qui ont démontré leurs nombreux effets positifs sur la santé. Par rapport au Gyokuro ou au Matcha, le Sencha contient nettement moins d’acides aminés (notamment la L-Théanine), même s’il en contient toutefois une quantité importante. À noter que la L-Théanine, contenue dans le thé vert, aide l’organisme à mieux tolérer la caféine, par rapport au thé noir ou au café. En outre, le thé vert de haute qualité contient différentes vitamines en quantité importante, de nombreux minéraux et oligo-éléments, et notamment des nutriments essentiels.

Préparation du Sencha

La préparation du Sencha n’a rien de particulier par rapport aux autres types de thés. Il est tout même plus robuste que «ses congénaires» Gyokuro et Tencha. Pour profiter au maximum de ses vertus, il est recommandé de le laisser infuser 2 minutes dans une eau à 55-60°C (en fonction de sa qualité). Pour plus de détails concernant sa préparation, vous pouvez consulter l’article Préparer le Thé Vert.  Si ces règles ne sont pas correctement respectées, il est impossible d’obtenir une combinaison optimale des ingrédients et minéraux contenus dans le thé.

Temps d’infusion

Comme indiqué ci-dessus, la préparation est la même pour tous les thés verts. Il faut respecter un temps d’infusion de 2 minutes précises. Il est à noter qu’au delà de 2 minutes, une grande quantité de tanins se libère dans l’eau. L’excès de tanins crée des interactions indésirables avec d’autres composants du thé et inhibent certains effets positifs du thé vert sur la santé. Vous pouvez aussi consulter l’article Le temps d’infusion du Thé Vert.

Maigrir avec le Sencha

De nombreuses études scientifiques prouvent que le thé vert participe activement à la perte de poids. Il contient, entre autres, de nombreuses enzymes qui ont une influence positive sur le métabolisme, il favorise également l’élimination des mauvaises graisses. De manière générale, ce constat est applicable à tous les types de thés verts, mais il est tout particulièrement valable en ce qui concerne le Sencha. Pour plus d’information, vous pouvez consulter l’article Perdre du Poids avec le Thé Vert.

La caféine dans le Sencha

Le Sencha est susceptible d’être assez difficile à apprécier pour les personnes sensibles à la caféine. En effet, le Sencha haut de gamme contient autant de caféine que les meilleures variétés de Gyokuro et de Tencha. L’article Teneur en Caféine vous procurera plus d’information sur le sujet. Il ne faut cependant pas oublier que, contrairement au thé noir et au café, la caféine contenue dans le thé vert est associée à d’autres molécules qui adoucissent son effet. La molécule L-Théanine (anciennement nommée théine), est bien meilleure pour l’organisme, à condition bien sûr, de ne pas en abuser. Approfondissez le sujet en consultant l’article Le Thé Vert et la Caféine.

“Japan Sencha” 

À noter que les thés qui ont un emballage sur lequel figure la mention Japan Sencha, ne proviennent pas uniquement du Japon. En effet, de nombreuses sociétés, notamment chinoises et indiennes, produisent du thé vert (notamment du Sencha) selon la méthode japonaise”. Ces thés sont également étiquetés “Japan Sencha”. Si vous souhaitez obtenir un comparatif des meilleurs thés Sencha disponibles sur le marché, nous vous conseillons de lire l’article.  




3 Responses to “Le Sencha”

  1. Est-ce que le Thé Sencha est aussi bon et éfficace en “sachets individuels”(infusettes) qu’en “vrac” ?
    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.
    Respectueuses salutations

  2. bonjour,
    mon médecin homéopathe m’a conseillé de boire du thé vert, dans le cadre d’un programme d’alimentation hypotoxique. Mais il m’a également mise en garde contre les risques de contamination radioactive des thés verts provenant du Japon après l’accident de Fukushima : qu’en pensez-vous ?
    Merci de votre réponse.

    • Mme Varnier,

      Merci pour ce commentaire.
      En effet, il est correct qu’à la suite Fukushima des thés verts du Japon ont étés retirés du marché car ils n’ont pas passé les tests de sécurité sanitaire du fait de leurs contamination radioactive.
      La question que vous posez soulève la problématique essentielle de la confiance dans le revendeur de thé vert.
      Un bon vendeur de thé vert peut se définir par plusieurs critère.
      -une qualité de produit
      -un bon rapport qualité prix
      -une connaissance accrue de ses produits
      À ces trois éléments on peut rajouter un facteur de transparence. Le vendeur consciencieux pourra notamment décider de faire tester ses produits par un laboratoire indépendant pour garantir la sécurité de ses thés. Et plus encore il pourra publier les résultats de ces analyses. Ceci s’applique également aux pesticides, pour vous qui souhaitez avoir un régime hypo-toxique c’est un facteur essentiel.
      Par ailleurs, un autre point essentiel est le réseau d’approvisionnement du revendeur, idéalement il s’agit d’un approvisionnement direct auprès des plantations de thé vert au Japon. Les meilleurs marchands et vendeurs achètent uniquement leur produit en importation directe et non auprès de coopérative qui sont beaucoup plus orientés vers le rendement que pour la passion du produit.
      Ce facteur exclu notamment beaucoup des les grandes marques plus ou moins prestigieuses et évidement les industriels.
      Je vous conseille donc de chercher un revendeur de qualité qui pourra vous proposer en toute transparence des produits de qualité et des conseille éduqués sur le ou les thé vert qui vous conviennent.

      J’espère que cette réponse vous éclaire.
      Dr. Jörg Schweikart.

Leave a Reply