Poudre de thé vert Préparation 

Préparer le Matcha

Préparation traditionnelle du Matcha. Poudre de thé vert japonais très riche en apport nutritifs. Detox, conseils et détails.

Préparation traditionnelle du Matcha 

Dans l’histoire du thé vert, l’utilisation de la poudre est pratiquement aussi ancienne que le consommation du thé en lui-même. La poudre de thé est depuis toujours consommée en Chine ainsi qu’au Japon, en plus de l’infusion de feuilles. Par la suite furent crées et définies les règles de la cérémonie du thé pour le Matcha au Japon. La poudre de thé a naturellement d’autres règles de préparation que le thé vert. Cette pratique est centrale dans la cérémonie du thé. 

Bien que le Matcha soit considéré comme une des variétés de thé vert japonais les plus nobles et raffinées, il existe cependant de grands écarts de qualité. De ce point de vue, les plus mauvais produits ont une couleur brunâtre qui tire sur le jaune. Au goût, ces produits sont fortement amers et algueux. A l’inverse, les meilleurs Matcha ont des robes d’un vert clair lumineux et pratiquement aucune amertume au goût. Ils offrent une saveur complexe, riche, crémeuse et légèrement sucrée. 

Tamiser le Matcha

Le Matcha “High Grade” (haute gamme: Premium, Super Premium, Competition Grade, Pinnacle, oder Silver, Gold, Platin) est extrêmement lentement et finement moulu (30 grammes par heure). De ce fait, lorsqu’on le mélange à l’eau chaude dans le bol avec le Chasen (fouet en bambou), il devient rapidement homogène et crémeux, avec une fine mousse au dessus (comme la mousse d’un bon expresso). Les particules de poudre sont si fines qu’il arrive parfois que le Matcha se charge légèrement en énergie électrostatique et forme de petits amas. Cela peut porter préjudice à la consistance du mélange ainsi qu’au goût. C’est pour cela que l’on tamise souvent le Matcha avant de le mettre dans le bol (Chawan) pour favoriser l’homogénéité du mélange et la texture crémeuse.

Chasen: Fouet en bambou

matcha-melanger-correctementTout le plaisir du Matcha réside dans sa préparation et l’obtention d’une belle crème de couleur verte (comme une glace à la pistache). Pour cela, il faut connaître la technique du fouet. Le fouet utilisé est un objet traditionnel en bambou taillé à la main appelé le Chasen. On le manipule avec 3 doigts en formant des formes de “W” et non simplement des “allers-retours” ou des formes de “croix”. On ajuste le mélange assez vivement pendant près d’une minute en changeant occasionnellement l’orientation du bol. Vous pouvez consulter la video plus bas dans cet article pour avoir une démonstration. Le Chasen doit être avant trempé dans l’eau chaude pour ne pas casser les tiges qui le constituent. On le chauffe généralement en versant de l’eau chaude dans le bol à Matcha. Ainsi le bol est lui aussi réchauffé.

Préparer le Matcha

Il existe deux types de Matcha: Usucha et Koicha. L’Usucha est le produit standard/de tous les jours et a une consistance moins épaisse. Le Koicha est le Matcha utilisé pour la cérémonie du thé ainsi que pour d’autres occasions particulières, il est beaucoup plus épais et crémeux que l’Usucha. De nombreux amateur de Matcha choisissent de boire ce dernier car il est véritablement délicieux. Les débutants commencent souvent avec l’Usucha.

Préparer le Matcha (Usucha)

1.Matcha-preparation-1La poudre de thé vert est passée dans un petit tamis afin de produire une poudre légère et homogène sans les éventuels amas de poudre qui peuvent se former dans l’emballage du Matcha. Sur la photo ci-contre, nous utilisons un simple tamis en acier inoxidable. Il existe parmi les accessoires traditionnels japonais des tamis spéciaux pour le Matcha. 
2.Matcha-preparation-2Dosage: 2 à 4 spatules en Bambou (Chashaku) ou 1 à 2 cuillères à café (2-4g) dans le bol à Matcha (Chawan).
3.Matcha-preparation-4

Versez un petit volume d’eau chaude 70-100 ml à 80 °C dans le bol à Matcha (chawan).

70 °C pour une qualité Super Premium et 75 °C en qualité Premium.

4.Matcha-preparation-5

Prenez le fouet en Bambou et mélangez doucement en faisant des formes de “W” avec votre poignet comme décrit ci-dessus. Continuez d’agiter jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène et que la consistance commence à devenir légèrement crémeuse. Par ailleurs, il doit se former une légère couche de mousse à la surface du liquide. Une fois cet aspect obtenu, on passe délicatement le fouet tout autour du bol (une fois) en caressant les parois avec les tiges du fouet pour égaliser le mélange et bien répartir la mousse. On place le Chasen (fouet) à la verticale au centre du Chawan (bol) pour le sortir.

Votre boisson est prête à être dégustée.

Préparer le Koicha-Matcha (Cérémonie du thé, grandes occasions)

La Koicha est le Matcha de qualité supérieure, c’est-à-dire : Premium, Super Premium, Pinnacle / Competition Grade bzw. Bronze, Silver, Gold und Platin). Les moins bonnes qualités:

  1. Comme pour l’Usucha, on passe la Koicha au tamis
  2. Dosage: 4 spatules en bambou (Chashaku) ou 2 cuillères à café dans le bol à Matcha (Chawan).
  3. Versez  50-70 ml d’eau chaude à 70- 80 °C.
  4. Mélangez le tout avec le Chasen selon la méthode décrite ci-dessus. Contrairement au Usucha, le Koicha ne forme pas vraiment une mousse à sa surface. 

Exemple de préparation du Matcha dans un restaurant japonais

Matcha et Detox

Le Matcha est connu pour être un des aliments les plus riches en antioxydants au monde (taux ORAC très élevé). Il est particulièrement riche en nutriments, vitamines, beta-carotène, acides gras et acides aminés essentiels. Contrairement aux thés infusés, on ingère la totalité des feuilles de thé lorsque l’on boit du Matcha. Il offre un puissant effet detox sur le foie. C’est ainsi que, contrairement aux thé infusés, on bénéficie de la totalité des apports nutritifs solubles et non solubles des feuilles. En plus de la préparation traditionnelle que nous avons exposé ci dessus, il existe un autre aspect santé à prendre en compte:

En cas d’infusion à 80°C, certains ingrédients sont endommagés voire détruits du fait de leur sensibilité à la chaleur. Parallèlement, de hautes températures ont tendance à libérer rapidement de grandes quantités de tanins dans l’eau, notamment de catéchines. Mais cette poussée d’antioxydants est très harmonieuse dans le cadre du Matcha, en comparaison aux autres thés. C’est pourquoi nous conseillons de suivre cette préparation traditionnelle.

matcha-smoothieSmoothie au Matcha

Il existe une autre possibilité de consommation de la poudre de thé: sous forme de boisson froide de type shake ou smoothie (excellent pour la santé avec du lait d’amande ou de riz). Ce genre de recettes détient l’avantage de ne pas endommager certains nutriments sensibles à la chaleur que le Matcha renferme. Il entre dans le système digestif de manière intacte et donc offre sa pleine puissance. Le Matcha non chauffé (et en préparation traditionnelle) est excellent pour compléter les nombreux bienfaits et apports des principaux thés verts japonais tels que le Gyokuro, Sencha et Bancha. Il se doit d’être noté que le Matcha dans un Smoothie est particulièrement délicieux ainsi qu’un fabuleux outil de prévention et de bien être pour notre organisme. Pour plus d’information vous pouvez également consulter l’article détaillé sur le Matcha: Thé vert en Poudre.




Leave a Reply