oxalates thé vert chinois 

Oxalate dans le thé vert chinois

Le thé vert chinois contient des niveaux très variables d’oxalates en fonction des variétés et de la qualité. Certains thés ont 8 mg d’oxalate / g de thé.

Oxalate dans le thé

Le thé (Camellia Sinensis) renferme une quantité relativement élevée d’acide oxalique. On le trouve sous forme de sels qui, dans ce cas, prennent le nom d’oxalates (ou encore oxalate au singulier). Pour une vue d’ensemble sur cette substance dans le thé en général, consultez l’article Acide Oxalique dans le thé.

Oxalate et thé vert chinois (Origine, Qualité, Récolte, Préparation)

En 2009, Hönow et al ont analysé le niveau d’oxalate dans 52 échantillons de thé vert issus de différentes régions de Chine (4, p. 377ff.). Parmi elles, les régions de Jiang Su, Zhe Jiang, Yun Nan et Guang Xi. L’objet de cette recherche était d’établir le niveau d’oxalate en fonction de l’origine, de la qualité, du moment de la récolte (printemps ou automne) et de la préparation (90°C avec 5 et 10 min d’infusion).

Les résultats montrent qu’en moyenne les échantillons (de 3,5g de thé infusé intensément dans 200ml d’eau à 90°C pendant 5min et 10min) contiennent 2,8mg d’oxalate par gramme de thé. La fourchette de résultats se situe entre 0,5 et 8 mg/g. 7 échantillons sur 52 contiennent plus de 5mg/g (parmi eux 4 > 6 mg/g) et 32 échantillons contiennent moins de 3mg/g. On voit donc que ces résultats sont très éparpillés. Cela induit donc la conclusion que le niveau d’oxalates ne dépend pas de l’origine géographique du thé mais réellement de la qualité individuelle de chaque produit.

 

Oxalates μM/l

Oxalates mg/l

Oxalates mg/g Tee*

Moyenne

 591  

 53,2  

 2,8  

Minimale

 92  

 8,3  

 0,5  

Maximale

 1.553  

 139,8  

 8,0  

Sources : Hönow et al. 2010, 52 thés verts chinois de provenance, qualité et récolte différentes. Infusions de 3,5g de thé infusé intensément dans 200ml d’eau à 90°C pendant 5min. (Équivalence: 17,5g/L)

L’oxalate soluble varie entre 92 et 1553 μM/L, autrement dit énormément d’un thé à l’autre. Il faut cependant considérer qu’en cas de préparation plus courte et moins intense, ces résultats seraient bien inférieurs (voir ci-dessous).

Quatre marques de thé de qualité inférieure présentent des niveaux plus faibles et 2 marques haute gamme rapportent des niveaux supérieurs. Deux échantillons de thé provenant de feuilles plus mûres issues de récolte tardive (automne) présentent des niveaux supérieurs à deux échantillons issus de jeunes pousses de récolte printanière. Ce résultat est en contradiction avec les trouvailles de précédentes études rapportées pour des thés de qualité. Traditionnellement, les jeunes pousses récoltées au début la saison donnent des thés considérés comme de qualité supérieure. Pour formuler une opinion plus fiable, il serait préférable d’avoir plusieurs échantillons à comparer mais issus des mêmes jardins de thé. Morita et Tuji ont clairement trouvé en 2001 que les thés issus de jeunes pousses contenaient des niveaux supérieurs d’oxalates solubles et moins d’oxalates non solubles.6

Les thés contenant les niveaux les plus élevés (1107-1553 μM/L) proviennent de la région de Zhe Jiang (Dian Jiang et Qi Jiang) ou d’autres thés avec des niveaux faibles ont également été mesurés (jusqu’à 322 μM/L).

Dans l’ensemble, cette étude ne semble pas très pertinente en terme de facteur de comparaison d’oxalates dans le thé vert de Chine (la qualité, les régions, les récoltes et la préparation). On peut seulement conclure qu’il contiennent des niveaux très variables sans vraiment savoir pourquoi.

Pour comparer ces trouvailles avec les variétés du Japon, consultez l’article Acide oxaliques dans le thé vert japonais.

Oxalates dans le thé vert en sachet

Deux études sur le thé vert en sachet issu d’Iran et de Nouvelle Zélande, donnent un bon aperçu du niveau d’oxalates que ces derniers contiennent.

Une étude très approfondie de Charrier et Savage datant de 2002 2 de 4 marques de thé néo-zélandais rapportent les résultats faibles suivants : 1,15, 0,24, 0,79 et 0,54 mg /g.

Des résultats légèrement supérieurs ont été rapportés par Yagin et al. 2013 sur 5 échantillons présents sur le marché iranien. Le niveau moyen était de 1,31 mg/g (min. 0,73 et max. 1,75). 

Sources:

2 Charrier, Marina JS; Savage, Geoffrey P; Vanhanen, Leo; Oxalate content and calcium binding capacity of tea and herbal teas, Asia Pac J Clin Nutr, 11(4), 2002, S. 298-301.

4 Hönow, Ruth; Gu, Ke-Liang Reinhold; Hesse, Albrecht; Siener, Roswitha, Oxalate content of green tea of different origin, quality, preparation and time of harvest, Urological Research, Volume 38 (5), Springer Journals, Oct 1, 2010, S. 377-381.

6 Morita, Akio; Tuji, Masaki; Nitrate and oxalate contents of tea plants (Camellia sinensis L.) with special reference to types of green tea and effect of shading, Soil Science and Plant Nutrition, Volume 48, Issue 4, 2002, S. 547-553.

9 Yagin, Neda Lotfi, Mahdavi, Reza, Nikniaz, Zeinab, For those who form calcium oxalate stones, which one is healthier? Green or regular black tea bags, Nutrition & Food Science, Vol. 43 No. 4, 2013, S. 298-303.




Leave a Reply