Effets secondaires du thé vert

 

Effets secondaires du thé vert

La caféine et certains composants du thé vert peuvent provoquer des symptômes indésirables. Causes et conseils pratiques sur les effets secondaires.

Effets secondaires du thé vert

Chez certains individus, la consommation de thé vert peut, en dépit de ses nombreux bienfaits, également causer des effets indésirables. Ces effets adverses sont pour la plupart attribuables aux alcaloïdes (caféine) et aux tanins. Ces substances induisent un certain nombre de risques qu’il est important de prendre en considération.

Tolérance par l’organisme

Il y a plusieurs facteurs fondamentaux qui entrent en compte dans la tolérance du thé vert par l’organisme humain. C’est seulement en connaissant ces effets en profondeur que chacun peut avoir une meilleur appréciation du thé vert et des ses effets puissant. La tolérance du thé vert est influencée par:

  1. Les différents niveaux de caféine et de tanins de chaque thé vert
  2. La méthode de préparation (temps d’infusion, température, dosage, type d’infusion) pour chaque variété.
  3. La limite quotidienne de caféine recommandée.
  4. La constitution physique de l’individu.

Pour plus d’information, consultez l’article Le thé vert et la Caféine.

Risques et complications possibles

Il existe des effets indésirables et risques potentiels liés à la consommation du thé vert. Il est important de les considérer afin de pouvoir les éviter.

  • Réduction temporaire (30min) de l’absorption du fer à cause des tanins
  • Certaines interactions médicamenteuses
  • Plaque dentaire
  • Effet inverse pendant la grossesse (boisson à exclure totalement)

Ces thèmes sont développés dans l’article Les Risques du Thé Vert.

Effets indésirables possibles du thé vert

Chez certains individus, la consommation de thé vert contenant une forte concentration de caféine peut causer divers symptômes. Ces signes apparaissent généralement rapidement après avoir ingéré la boisson. Dans certain cas, ces effets indésirables peuvent durer encore longtemps si la concentration de caféine est élevée. Chaque individu présente un degré de sensibilité différent qui peut varier considérablement au fil du temps et en fonction des circonstances. Certains amateurs de thé ne sentent les premiers signes d’inconfort qu’avec une grande quantité de thé alors que d’autres sont mal à l’aise lors de la première ou de la deuxième tasse de thé vert. Les chercheurs ont également découvert que, de manière générale, les femmes sont plus sensibles à la caféine que les hommes, car la caféine est dégradée plus lentement par leur organisme. Voici une liste des symptômes possibles :

  • Nervosité
  • Agitation
  • Léger vertige
  • Insomnie
  • Tachycardie – Arythmie
  • Sensibilité dans la poitrine pour les femmes
  • Sensation de sécheresse, de soif
  • Irritations cutanées
  • Effet diurétique
  • Gêne digestive
  • Aggravation de symptômes, en cas de maladie

Effets secondaires, que faire?

Il est recommandé d’opter pour des thés qui contiennent moins de caféine, par exemple le Bancha, le Genmaicha, et particulièrement les Kariganés ou Kukichas sont appropriés dans ces cas. Les thés qui contiennent le plus de caféine sont les Gyokuros, les Tenchas, et les Matchas. Les Senchas haut de gammes, provenant de la première cueillette annuelle contiennent également une dose significative de caféine. Vous trouverez un résumé sur ce sujet dans l’article Caféine en mg. Si une sensibilité à la caféine est identifiée, veillez à réduire drastiquement la dose de thé infusée puis après un certain temps, revenir très progressivement à une dose « normale ». Une fois l’intolérance surmontée il est recommandé de retourner vers les thés vert les plus sains : Sencha, Gyokuro, et Shincha. En principe, le corps parvient à s’accoutumer à la caféine et finit par réduire nettement l’effet diurétique de la boisson. Pour plus d’information sur ce sujet, consultez l’article Conseils sur la Caféine. Un conseil de base est de boire au moins le volume équivalent d’eau minérale fraiche avec la boisson.

Le thé vert peut-il être nocif ?

Les effets indésirables possibles du thé vert font-il de lui un produit nocif ? Non bien au contraire, mais comme tous les aliments ou médicaments, il y a une quantité maximum recommandée qui dépend en grande partie de la constitution et de l’état de santé de l’individu. Naturellement, c’est le fait de passer au delà de cette limite qui cause des problèmes. Si les effets secondaires persistent, il est recommandé de réduire les doses, voire de stopper la consommation. Pour les individus malades ou en cas de doute, il est impératif de discuter au préalable avec votre médecin traitant ou un spécialiste.

Assimilation du Fer

sencha-the-vertUn autre élément important est que le thé vert peut réduire l’absorption du fer dans l’organisme. Toutefois, cela ne s’applique pas au fer, qui est lié à l’hémoglobine (fer bivalent d’origine animale), mais seulement sur ​​le fer trivalent d’origine végétale. Toutefois, ceci n’est vrai que si beaucoup de tanins sont présents dans l’eau du thé. La libération massive de tanins se fait principalement à partir d’un temps d’infusion supérieur à 2 minutes.

La plaque dentaire

Contrairement au thé ou au café, la consommation régulière de thé vert ne provoque pas (ou très peu) de taches sur les dents – très peu, a condition bien sûr de se brosser régulièrement les dents, les gencives et les espaces inter-dentaires avec un bon dentifrice. En revanche, le fait de boire du thé vert sans se brosser correctement les dents peut contribuer à la formation de la plaque dentaire  (décoloration).




16 Responses to “Effets secondaires du thé vert”

  1. depuis que je bois du thé vert Yunnan Tuocha vert ligne 4 tasses à peu prés par jour.J’ai de nombreux vertiges, j’ai effectué de nombreux examens médicaux, rien trouvé à ce jour, allors peut etre le thé que je prends tous les jours.

    • M. Roger,

      Merci pour votre commentaire. Navré pour le très long délai de cette réponse.
      Les vertiges peuvent être rattachés à plusieurs éléments:

      La qualités du thé du thé vert. (généralement les thé “ligne” ne sont pas les plus qualitatifs)
      S’il est bio ou non (traces de polluants, pesticides etc).
      La quantité de thé consommée par jour, est elle compensés par des amples quantités d’eau fraiche.
      L’accoutumance de votre corps à la caféine.
      Un problème de santé sous-jacent. Le thé peut agir comme un révélateur ou activateur du métabolisme.

      Dans le cas ou aucune des ces causes n’est avérée et votre corps continue de manifester des symptômes de vertiges je recommande d’opter pour des types de thé mieux tolérés type karigané gyokuro, ou Bancha.
      D’une manière générale, il faut toujours prendre en compte les réactions de notre organisme.

      Cordialement,
      Dr. Jörg Schweikart

  2. Veronique Zagary:

    Bonjour,
    Peut-il le thé vert avoir des effets de ballonnement et de constipation? Récemment j’ai constaté ces deux réactions après la consommation de thé vert (Britley – Marque Repère). Merci par avance pour votre réponse.

    • Cher Madame,

      Les ingrédients présents dans le thé vert ont un impact sur la digestion. Principalement, les tanins ont une action calmante sur les muqueuses intestinales et les catéchines ont des propriétés anti-inflammatoires. C’est pourquoi le thé vert peut être recommandé en cas de diarrhées.
      Toutefois, dans certains cas des individus sensibles – comme vous il semblerait – peuvent éprouver une réaction plus forte aux tanins du thé vert.
      Notre expérience nous montre que le thé vert bon marché du type « Britley – marque repère » est souvent un thé de très faible qualité. Contrairement au thé vert japonais qui torréfié quelques secondes à la vapeur d’eau, le thé que vous buvez est très probablement en provenance de chine, et donc torréfié au Wok. Ce processus dégrade considérablement les ingrédients qui ont un effet régulateur sur la flore intestinale. Une exception est à faire pour les tanins qui résistent bien à ce processus de torréfaction en cuve métallique. En conséquence il se peut que le thé que vous consommez renferme en de très grandes quantités, ce qui peut en cas de sensibilité causer vos désagréments digestifs car les tanins “calment trop” vos muqueuses digestives. Par ailleurs, il faut aussi prendre en compte les pesticides qui peuvent causer un très grand nombre de problèmes.
      Après avoir vérifié la qualité de votre de thé, un autre élément crucial est la préparation. Une infusion trop chaude ou trop longue extrait des quantités encore supérieures de tanins dans la boisson. La règle d’or est une infusion de 2min exactement à 50-60°C. Faites une pause de 2 ou 3 jours, puis tentez à nouveau avec un thé vert de bonne qualité. Je peux vous recommander d’opter pour du Gyokuro (Japonais), moins riches en tanins et beaucoup plus riches en acides amines et autres minéraux qui le rendent beaucoup mieux toléré.
      Si cela ne fonctionne pas il faut donc examiner les causes habituelles d’une constipation. Les facteurs sont les suivants:
      Hydratation: Il faut s’assurer de boire des grandes quantités d’eau fraiche après chaque tasse de thé (au moins un volume d’eau par volume de thé) et ce en plus du volume quotidien d’eau habituel: min. 30ml x kg de votre masse corporel.
      Mouvement: Assurez-vous que vous bougez assez. Sport, yoga, marche étirements etc. Au minimum 20 min par jour.
      Alimentation: votre alimentation doit contenir beaucoup de fibres alimentaires et des matières grasses saines.
      Après avoir pris en considération ces facteurs et testé pendant une semaine au moins, je peux vous proposer de me recontacter pour partager votre expérience.

      Cordialement,
      Dr. Jörg Schweikart.

  3. Bonjour,
    J’ai bu du Higgins & Burke hier et mon intestin c’est complètement vidé ce matin. De plus, j’ai des ballonements, pourrait-ce être du au thé? Les ingrédients sont Thé vert Sencha de première qualité, citronelle, mélisse-citronelle, feuilles de verveine.
    Merci!

    • Chère Madame,

      Merci pour votre question.

      Les grandes marques telles Higgins & Burke distribuées en supermarchés sont souvent de qualité faible (production de masse, usage de pesticides, fertilisation avec des substances chimiques, etc.).

      Par ailleurs, ce thé est aromatisé avec d’autres herbes et épices dont on ne peut pas connaître la qualité. D’un point de vue santé, ce genre de produit n’est pas optimal car c’est le thé vert qui offre les bienfaits les meilleurs et la présence d’arômes entrave souvent l’harmonie de l’extraction.

      Par ailleurs le thé vert et les autres ingrédients dans ce mélange, en dépit de leurs nombreux bienfaits, peuvent également engendrer des effets indésirables. Ces herbes en particulier sont connues pour avoir un effet diurétique puissant (citronnelle, mélisse, verveine). Un certain nombre de facteurs sont donc à vérifier:
      • La qualité du thé vert que vous consommer. Explications: http://www.thevert.com/achat/
      • La méthode de préparation (temps d’infusion, température, dosage, type d’infusion) pour chaque variété.explications: http://www.thevert.com/preparation/
      • Votre constitution physique.
      Par ailleurs, il est essentiel de s’hydrater correctement au moins un volume d’eau fraiche pour chaque volume de thé vert, et ce en plus de vos besoins quotidiens en eau (30ml par kg de masse corporelle).
      J’espère que cette réponse vous sera utile.
      Cordialement,
      Dr. Jörg Schweikart.

  4. bonjour,
    svp le thé peut il être à l’origine de mauvaise haleine.

    • Bonjour, 
      Merci pour votre question.
      En dépit de ses nombreux bienfaits, la consommation de thé vert peut également engendrer des effets indésirables. Notamment des gênes digestives telle la mauvaise haleine. Cependant un certain nombre de facteurs sont a vérifier:
      • La qualité du thé vert que vous consommez. Explications: http://www.thevert.com/achat/
      • La méthode de préparation (temps d’infusion, température, dosage, type d’infusion) pour chaque variété. Explications: http://www.thevert.com/preparation/
      • Votre constitution physique.
      Par ailleurs, il est essentiel de s’hydrater correctement au moins 1L d’eau fraiche pour chaque volume de thé vert et ce en plus de vos besoins quotidiens en eau (30ml par kg de masse corporelle).

      J’espère que cette réponse vous sera utile.
      Cordialement,
      Dr. Jörg Schweikart.

  5. Bonjour,
    On m’a offert un thé vert d’un torréfacteur parisien. On m’a dit qu’il était de grande qualité… C’est un thé vert avec des feuilles entières roulées. Je le fais infuser à température élevée ( pas encore investi dans une bouilloire adaptée..), et j’en bois 2 grandes tasses par jour. Et bizarrement depuis que j’en bois j’ai des douleurs intestinales… Pensez-vous que tout cela soit lié?

    • Chère Madame,

      Je vous remercie pour cette question.

      En effet, il se peut que ces désagréments soient liés au thé.

      Premièrement, nous attirons votre attention sur la préparation du thé. Deux éléments essentiels sont à prendre en compte:
      – la température: quand l’eau de la préparation est trop chaude, certaines molécules s’altèrent et/ou peuvent se détruire, et le thé peut devenir difficile à digérer.
      – le temps d’infusion: celui-ci influence directement le goût et la qualité de l’extraction des substances qui sont responsables des bienfaits du thé vert.
      En principe, le thé vert de haute qualité est infusé deux minutes exactement se prépare à une température en 50 et 70 degrés.
      Pour plus d’informations, je vous invite à consulter notre article sur la question: http://www.thevert.com/preparation/
      Deuxièmement, il est recommandé de boire beaucoup d’eau fraiche lorsque vous consommez du thé vert (un volume d’eau fraiche pour chaque volume de thé vert). En effet, le thé vert comporte de nombreux bienfaits dont un puissant effet désintoxiquant. Cette fonction doit être soutenue par la consommation d’amples quantités d’eau tout au long de la journée. Habituellement, il est recommandé de boire au moins 30ml d’eau par kg de masse corporelle. Pour vous donner un exemple, un individu de 70kg doit boire au minimum 2,1L d’eau par jour.
      Troisièmement nous vous conseillons de vous assurez que votre hygiène de vie inclut suffisamment de mouvement au quotidien,
      Enfin, si les désagréments persistent, n’hésitez pas à réduire le dosage de vos infusions puis de revenir très progressivement à un dosage normal.

      J’espère que cette réponse vous sera utile.
      Cordialement,
      Dr. Jörg Schweikart.

  6. Bonjour, j effectue des recherches sur la polyarthrite rhumatoïde. Dans ce contexte je suis amené a étudier le thé vert pour sa teneur en théine qui relance l activité des lymphocytes t et notamment de la protéine CD 31, pouvant être le précurseur des maladies auto immunes. Compte tenu des effets secondaire du thé, pouvez vous me renseigner sur la quantité de thé vert a boire par rapport au poids et les variétés de thé vert riche en théine ?
    Cordialement ,

    • Bonjour Monsieur,

      Merci pour cette question fort intéressante.
      Compte tenu des sensibilités et des gouts de chacun il n’y pas vraiment de réponse universelle sur ce point particulier.
      Cependant, l’expérience et la longue histoire du thé vert nous montre que pour un adulte en bonne santé et n’ayant pas de sensibilité particulières à la caféine, il est tout à fait acceptable de déguster au moins 3 portions de 0,3-0,5L de thé vert par jour.
      Du point de vue santé, pour optimiser les bienfaits une recommandation doit s’ajouter à cela. En effet, plusieurs facteurs décisifs sont à prendre en compte:
      – La qualité du thé vert (récolte dont il est issu, origine, processus de transformation, fraicheur, qualité de l’emballage, etc.).
      – une alternance entre différents types de thé vert (Sencha, Gyokuro, Shincha Bancha, Genmaicha, Karigané, et Matcha) et les différentes origines.
      – La préparation correcte du thé vert: ce facteur est crucial car il influence directement les propriétés chimiques du mélanges et donc ses bienfaits. Les bienfaits du thé vert n’ont pas tant à faire à la quantité en valeur absolue de tel ou tel ingrédients mais beaucoup plus à la qualité du complexe nutritif que l’infusion produit.
      Ceci étant dit, les thé verts les plus riches en caféine sont le Gyokuro, le Shinsha et la Matcha.

      J’espère que cette réponse vous sera utile.
      Cordialement,
      Dr. Jörg Schweikart.

  7. Bonjour, étant sujette aux crises d’angoisse, on m’a déconseillé le thé en raison de sa teneur en caféine. Est-il possible de déthéiner son thé efficacement ? On m’a également conseillé de passer au Rooibos, mais les effets bénéfiques du thé se retrouvent-ils dans ce produit ? Merci d’avance.
    B.C.

    • Bonjour,

      Il est vrai que la caféine dans le thé vert peut chez les individus sensibles provoquer un sentiment de nervosité, voire d’angoisse.
      Cependant, un certain nombre de facteurs sont à prendre en compte.
      – Thé vert japonais ou chinois? Le thé vert chinois est majoritairement torréfié au Wok ce qui altère ou désintègre un grand nombre des ingrédients positifs du thé vert dont ceux qui ont un “effet tampon” contre la caféine, notamment les acides aminés. À contrario, le thé vert Japonais de bonne qualité est torréfié à la vapeur d’eau, c’est un processus plus délicat qui permet de préserver un maximum des précieux ingrédients du thé vert.
      – Différents types de thés verts japonais possèdent des niveaux de caféine très différents: En cas de sensibilité on recommande les thé vert les plus faibles dont font partie, le Karigané (kukicha), le Genmaicha, et le Bancha.
      – Qualité du thé cruciale: dans ce cadre je vous invite à lire l’article http://www.thevert.com/conseilles-achat/
      – Préparation correcte : un facteur décisif dans la mesure ou elle impact directement la composition et donc les propriétés de la boisson.
      En ce qui concerne le Roiboos, il s’agit d’un buisson d’Afrique du Sud qui n’est donc pas forcément comparable au thé vert même s’il offre aussi des bienfaits excellents dans certain domaines spécifiques (notamment le Roiboos vert non fermenté). Il est pourtant vrai que cette plante ne contient pas de caféine. On peut également affirmer que pour le Roiboos, les critères de qualité et de préparation sont essentiels, comme pour le thé vert.
      Pour ce qui est de la gestion des angoisses, je vous incite à pratiquer régulièrement un sport de faible intensité (marche, yoga, étirements) et combiner cela avec une pratique ponctuelle d’une activité plus intense (course, nage, vélo).
      Vous pouvez pratiquer avec un proche qui partage le plaisir de cette activité ou seule ou alterner.
      Quoi qu’il en soit, le mouvement volontaire peut aider apaiser les angoisses.
      Pour finir, et peut-être un des points les plus importants, une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’un rythme de vie stable (repas a heures régulières et sommeil suffisant et regulier) sont essentielle à l’équilibre émotionnel.

      J’espère que cette réponse vous sera utile.
      Cordialement,
      Dr. Jörg Schweikart.

  8. Frédéric Pollon:

    Bonjour,
    Je viens de me faire opérer du genou (arthroscopie il y a 5) et je suis sous traitement anti-phlébite (réduction des plaquettes). Ma question est liée au fait qu’après avoir pris un goûter composé d’une banane, de deux carrés de chocolat noir et surtout d’un thé vert de marque “Special-t” (groupe Nestlé) étiqueté “Sencha Zheijang”, dans l’heure qui a suivi et pendant environ 1h30-2h, j’ai ressenti des vertiges me demandant si je n’étais pas en train d’avoir un malaise vagal. Ceci s’est accompagné de douleurs intestinales (impression d’aérophagie) et de 3-4 séjours aux toilettes assez rapprochés pour uriner beaucoup (2 fois la selle).
    Je pense mélanger beaucoup de choses et je n’hésite pas à ajouter que je suis hypochondriaque (donc le moindre malaise est décuplé par l’angoisse). Bref, vous allez probablement me dire de ne plus boire de thé mais il y a quelques jours (avant l’opération), je ne faisais pas de vertiges après un thé vert en capsule.
    Vous remerciant par avance de votre réponse,
    Bien cordialement,
    Frédéric

    • Bonjour Frederic,

      Navré d’apprendre les contrariétés que vous avez éprouvez.
      Toutefois, un certain nombre de critères sont à prendre en considération avant de désigner de manière catégorique le thé vert comme responsable de ces troubles.
      Tout d’abord la qualité et le type du thé vert que vous consommez.
      Je me dois d’insister fortement sur ce facteur qui à un impact directe sur les effets, gout et les propriétés de la boissons que vous consommez.
      Les grandes marques de super marché telles Nestlé et sont produit Special-t sont souvent de qualité déplorable (production de masse, usage de pesticides, engrais chimiques, mélanges standardisés etc.).
      Les produits chimiques présents en grande quantités dans ce thé peuvent tout à fait être à l’origines des troubles ressentis.
      À titre indicatif, voici quelques question à vous poser lorsque vous achetez du thé vert: Est-ce du thé vert chinois, japonais, bio ou non, de quelle année de récolte, de quelle plantation, testé contre les pesticides, contre la radio activité, etc.
      Ensuite la préparation du thé vert: Ici aussi, c est un facteur essentiel, chaque type de thé vert possède un mode préparatoire spécifique qui sera décisif en terme d’effet du thé vert (en plus des propriétés gustatives). Les éléments à regarder sont la quantité de thé vert, la température d’infusion et la durée d’infusion, la qualité de l’eau utilisée, le moment de la journée ou vous consommez la boisson, et la fraicheur de l’infusion.
      Il faut également savoir que le thé vert est une boisson qui peut être diurétique pour certaine personne. Cependant lorsque la qualité et la préparation son bonnes cet effet diminue au fur et à mesure que l’organisme s’accoutume au thé vert. Dans ce ças, il faut simplement baisser les quantités puis progressivement revenir à un dosage normal.
      Pour finir, j’ajouterai à cela que notre esprit, nos angoisses, et nos traumas peuvent également jouer un rôle dans cette équation complexe.
      Je ne peux que vous encourager à intégrer à votre quotidien des pratiques physique ou spirituelles relaxantes telle que la marche régulière après les repas, la médiation, des exercices de respiration et d’étirements, ou du yoga.
      Ces pratiques douces sont très apaisantes et bénéfiques à notre organisme.

      J’espère que cette réponse vous sera utile.
      Cordialement,
      Dr. Jörg Schweikart.

Leave a Reply