Thé vert Japonais – Conseils Pratiques

quel thé, quand, à quelle fréquence? 

Thé vert Japonais – Conseils Pratiques

Le thé vert japonais – Conseils pratiques et tableau récapitulatif: les meilleurs types de thé vert pour la santé? Quelle quantités? Et quand?

Conseils pratiques

De manière générale, le thé vert japonais (torréfié pendant quelques secondes à la vapeur d’eau) offre de loin des propriétés supérieures pour la santé. Ces types de thés vert possèdent des propriétés médicinales exceptionnelles et des saveurs uniques. La grande variété des thés vert du Japon est due aux différentes méthodes de culture (thé d’ombre, semi ombré ou plein soleil), au processus de production/transformation (feuilles roulées ou poudre) et à la partie récoltée de la plante (jeunes poises, feuilles matures, tiges et brindilles).

Le tableau ci-dessous offre une vue d’ensemble des principaux thés verts japonais, de leurs compositions chimiques et de nos expériences sur leur utilisation au quotidien. Nous demandons à nos lecteurs d’observer la plus grande précaution pour les enfants, les personnes malades ou les femmes enceintes. En cas de doute, de maladie ou de traitement en cours, il est indispensable de consulter au préalable votre médecin traitant ou un spécialiste. C’est à chacun d’apprécier quel thé est approprié pour sa situation et sa constitution. Pour plus d’information nous vous invitons à consulter les articles Le Thé Vert, la Prévention et les Maladies, Les Effets Secondaires du Thé Vert, et Les Ingrédients du thé vert.

Les meilleurs thés verts au quotidien :

Type de théVisuelPartie de la planteRécolte recommandéeDosageQuand le BoirePoints forts
Sencha (haute gamme uniquement)SenchaJeunes pousses et bourgeons1 et si possible alterner avec un Sencha de la 2ème récolte

 1 x Jour

0,3 L

Midi et

Après midi

Soin de base, un grand spectre d’effets positifs sur l’organisme
GyokuroGyokuroPlante mise à l’ombre. Jeunes pousses et bourgeons1ère récolte

1 x Jour

0,3 L

MatinMême ampleur médicinale que le Sencha avec des accents différents
ShinchaShinchaLes toutes 1ères pousses de l’année
Toute 1ère récolte de printemps1 x Jour 0,3 L,
Cure saisonnière (Mai/Juin-Aout)
Midi / Après midi
Très riches en vitamines et acides gras non saturés, peu de catéchines
BanchaBancha-gruener-tee-blaetter Feuilles mures considérées comme plus grossières, récolte plus tardive
 2ème récolte

min.

1-2 x semaine

0,3 L

soir  Minéraux, Oligoéléments et Fer
Karigané de SenchaKukichaTiges et brindilles de thé mélangées à un Sencha de haute qualité 1ère récolte

min.

1-2 x semaine

0,3 L

soir

Minéraux, Oligoéléments et Fer

 

Matcha (fait à base de Tencha)MatchaTencha: Thé d’ombre, jeunes pousses très lentement moulues en fine poudre pour donner le Matcha 1ère récolte min. 1-2 x semaine, Recommandé quotidiennement (1-1,5 grosses cuil. à café ou 2-3 spatules en bambou par portion) 

Le matin en boisson froide (shake ou smoothie) ou midi/après midi en préparation tradtionnelle

Riche en vitamine et nutriments essentiels. Un taux ORAC exceptionnellement haut (Antioxydants)

Sencha ou Gyokuro

Du point de vue de la santé, nous recommandons de consommer 2 ou 3 portions par jour de 0,3L de thé vert japonais de haute qualité. Fondamentalement les deux meilleurs types de thé vert japonais sont : Le Sencha (seulement les meilleures qualités) et le Gyokuro. Selon nous, ils apparaissent comme ayant les meilleures propriétés médicales générales de base. C’est cela qui fait qu’ils sont tout à fait appropriés pour une consommation quotidienne. Une forme plus douce de Sencha est le Genmaicha. Il est plus doux avec son riz soufflé et contient également moins de caféine, offrant un effet réchauffant. Un bon Genmaicha se prête donc très bien en substitue occasionnel du Sencha en fin d’après midi ou début de soirée. 

Shincha en cure d’été

Parallèlement aux excellents Gyokuro et Sencha, on peut recommander le Shincha. Très frais, et considéré comme « noble », ce thé de printemps est particulièrement bon pour la santé si on le déguste en cure pendant quelques semaines. On recommande généralement une portion quotidienne de 0,3l de Shincha de Mai/Juin jusqu’en au mois d’aout. Le Shincha est particulièrement riche en vitamine, mais aussi en composées chimiques amers et en acide gras. Il est parfois appelé le « thé de l’avion », car après la récolte, il est très rapidement expédié par avion vers l’Europe. Notre recommandation est de faire une cure annuelle de 6 semaines, en buvant une portion de 0,3l par jour – en complément ou supplément de votre Sencha ou Gyokuro habituel – au début de la période estivale.

Bancha et Karigané : PH Basic, Minéraux et Oligoéléments

En complément d’un thé de base (Sencha ou Gyokuro), il est bon de boire une ou deux portions de 0,3L par semaine – en fonction des envies, besoins ou carences – de Bancha (puissant désacidifiant, riche en Fer, et de minéraux) ou de Karigané (thé en brindille « Kukicha » provenant de Sencha, contenant beaucoup de minéraux et d’oligoéléments). Pour profiter au mieux des apports de chaque thé il est recommandé d’alterner entre les différents thés. Le Bancha et encore plus le Karigané/Kukicha contiennent peu de caféine et sont donc excellents le soir. Ils ont des vertus médicinales plus restreintes que les nobles Sencha ou Gyokuro. Un autre élément important est de savoir que beaucoup des apports du thé ne sont pas uniquement dans la boisson mais dans la feuille de thé infusée. Par exemple, dans le cas du Bancha, on recommande de manger les feuilles après l’infusion (dans un smoothie ou directement) car elles sont exceptionnellement riches en Fer. De même, le Rooibos Sud-Africain est particulièrement riche en minéraux et antioxydants.

Matcha – Nutriments et Antioxydants 

Par ailleurs, on recommande fortement de boire une à deux fois par semaine du Matcha. Il peut être préparé avec de l’eau chaude (méthode traditionnelle) ou froid dans un Shake/ Smoothie pour encore mieux bénéficier de ses vitamines sensibles à la chaleur.

Un grand verre d’eau

La consommation quotidienne de thé vert, en plus des apports nutritionnels, déclenche des processus corporels complexes de désintoxication et de purification qui nécessitent beaucoup d’eau. Il est donc essentiel de boire de l’eau fraiche après avoir bu du thé vert. Cela soutient le travail des organes d’évacuation et participe à soulager le corps d’éléments toxiques. La règle est que pour chaque volume de thé, nous recommandons donc dans la demi-heure qui suit, au moins le même volume d’eau fraiche. Cela est d’autant plus vrai pour les individus sensibles à la caféine. Pour rappel, il est recommandé de boire entre 1,5l et 2l d’eau plate fraîche par jour, en fonction du poids et de l’activité.

Alterner entre différents thés vert

De manière générale, il faut veiller si possible à boire chaque sorte de thé vert possible. Par exemple, dans le cas du Sencha, si on le boit au quotidien, il faudrait idéalement alterner entre trois types de thés – de manière à ne boire le même thé que tous les trois jours. Ceci stimule les bienfaits médicinaux de ce thé et permet d’éviter un effet de neutralisation. Par ailleurs, dans le cas du Sencha, il est recommandé d’alterner entre des thés issus de la 1ère ou 2ème récolte. Les récoltes suivantes ne sont recommandées que de manière exceptionnelle. Les propriétés théicoles qui récoltent plus de 2 fois par an un thé non-organique, et plus d’uns fois par an un thé organique, produisent des thés de qualité inférieure. La 1ère récolte est presque toujours la plus prisée et la plus chère. Il est certain qu’elle est nettement plus fraîche et légère en goût. De plus, elle apporte un nombre très important de nutriments essentiels. Mais d’un point de vue général de la santé, la seconde récolte est aussi excellente pour l’organisme. Celle-ci apporte d’autres éléments chimiques complémentaires. L’alternance entre les types de thés, les marques et les domaines offre les meilleurs bienfaits sur la santé. Les  seuls obstacles sont les prix de ces différents produits et leur bonne conservation. 

Thé vert japonais – torréfié à la vapeur

Fondamentalement, nous recommandons d’opter seulement pour les types de thé verts qui ont été torréfiés à la vapeur et non rôtis à la flamme dans une cuve métallique (wok). Malheureusement, la plupart de thés verts chinois sont torréfiés au wok, ce qui leur fait perdre l’essentiel de leurs propriétés médicinales. Ceci est majoritairement vrai pour toutes les régions productrices de thé vert, à l’exception du Japon. Les thés verts japonais sont presque exclusivement tous torréfiés à la vapeur d’eau. C’est pour cela que, d’un point de vue médicinal, nous recommandons fortement de choisir les thés verts japonais. Pour une vue plus détaillée, consultez l’article les Différents types de Thés Verts Japonais. Pour profiter des meilleurs apports et bienfaits médicinaux, il faut connaitre Les Méthodes de Préparation. De même, il est important d’être informé sur quel thé choisir, à quel moment de la journée 




Leave a Reply