Caféine & L-theanine dans le thé vert

Théine bienfaits 

Caféine & L-theanine dans le thé vert

Les bienfaits de la caféine dépendent des niveaux de L-Théanine et de catéchines dans le thé vert. Recommandations pour les personnes sensibles.

Types de thés et qualité

Les six types de thé (thé vert, blanc, jaune, Oolong, Pu Erh, et noir) proviennent tous de la même plante mère, le Camellia Sinensis. Il se divisent en fonction de plusieurs facteurs : variétés de Camellia Sinensis (souche pure, ou croisement), méthodes agricoles (théicoles), savoir faire de transformation. Il existe, de ce fait, au sein de chaque grande catégorie de thé des grands écart de qualité. Le niveaux de qualité est notamment due à: la partie de la plante récolte (maturité des feuilles, types de pousses choisies, feuilles ou tige etc.), au moment de la récolte (nombre de récolte par an), et à la situation géographique du jardin de thé (climat, topologie des sols). Tous ces facteurs ont des effets directs sur la composition chimique du thé et l’harmonie des uns par rapport aux autres. In fine, ces facteurs sont responsables des propriétés médicinales et gustatives de chaque thé.

Où se trouve la caféine dans la plante?

Les différents thés peuvent contenir des quantités très variables de caféine, de 0,5% à plus de 6% de la masse sèche. La caféine dans le thé est sécrétée par la plante en guise de système de défense naturelle contre les assaillants extérieurs. De ce fait, ce sont les parties les plus vulnérables (bourgeons et jeunes pousses) qui en contiennent le plus. Par ailleurs, les jeunes pousses et bourgeons de la première récolte possèdent généralement plus de caféine, que ceux de la deuxième récolte. Les jeunes pousses et bourgeons de Camellia Sinensis qui poussent dans les meilleurs conditions et les meilleurs jardins de thé forment plus de caféine. Le thé qui est issue de partie de la plante plus mures ou robuste (feuilles mures : Bancha ou tige et brindilles : Karigané) sont nettement moins riches en caféine. Vous trouverez un tableau comparant de nombreux aliments contenant de la caféine dans l’article Caféine dans le thé, café, coca.

Catéchines et acides aminés 

Le thé vert japonais en particulier comporte un très grand nombre de composants participants à notre bien être. On compte parmi ces substances précieuses les catéchines (principalement les EGCG) et les acides aminés (principalement la L-Théanine). Ainsi, ce n’est pas uniquement le niveau de caféine qui augmente avec la qualité du thé mais une multitudes de vitamines et nutriments (essentiels et pour certains rares) qui sont excellent pour la santé. C’est cette grande richesse nutritive qui donne ses propriétés médicinales hors du commun au thé vert et rendent la caféine tolérable et bénéfique. Toutefois, une grande partie de ces ingrédients précieux est altérée (voir totalement détruits) par le processus de fermentation (oxydation). Dans le thé noir qui est totalement oxydé, un grand nombre de groupes d’ingrédients est oxydés (catéchines, acides aminés, vitamines etc.). Cependant, les thé haut-de-gamme contiennent des quantités bien supérieures que le bas-de-gamme.

EGCG et L-Théanine 

Les grandes quantités de tanins présents dans le thé vert et le thé blanc, avant tout les catéchines (flavanols) dont la catéchine principale EGCG, possèdent des propriétés chimiques qui permettent à la caféine de se lier avec. En plus d’être un puissant antioxydant, ils ont un effet “adoucissant” sur la caféine. Celle-ci se métabolise en douceur par l’appareille digestif et pénètre de ce fait le système sanguin de manière plus progressive.

L’acide aminé L-Théanine est présente en grande quantité dans le thé vert et le thé blanc. Elle est pour l’instant assez méconnue mais de nombreuses études lui attribuent cet effet adoucissant ou “effet tampon” sur la caféine. Par ailleurs, la combinaison des deux substances, L-Théanine et caféine, aurait d’excellents bienfaits sur la santé.

En principe le thé fermenté, notamment le thé noir, perd énormément de leur acides aminés et catéchines de sorte que l’effets de la caféine qu’ils renferment n’est pas assouplie ou “tamponnée”. De ce fait, la caféine est plus agressivement métabolisée et son effet se rapproche plus de l’effet du café. Vous trouverez plus d’informations sur la L-théanine dans l’article Acides aminé et L-théanine dans le thé.

Thé haut-de-gamme plus riche en L-Théanine et Catéchines

Une étude de D.-C. Chu datant de 1997 sur différents types de thé vert et un thé Oolong montre clairement la répartition du niveau d’acides aminés et de L-Théanine en fonction de la qualité du produit testé. Les échantillons haut-de-gamme contiennent lus de caféine mais aussi nettement plus d’acides aminés et de catéchines. De ce fait, on peut conclure que la caféine dans ces échantillons est beaucoup mieux tolérée (effet “tampon” expliqué ci-dessus) que dans le thé bas de gamme. L’article Caféine en mg contient des comparatifs de nombreuses boisson caféinées les plus communes.

Catéchines en % de masse sèche

Acides aminés en % de caféine*

Matcha

Haute

3,85%

6,5%

2260

151%

59%

 

Moyenne

3,51%

6,2%

1790

131%

51%

 

Faible

3,23%

6,5%

1170

105%

36%

Gyokuro

Moyenne

3,10%

13,4%

1480

88%

48%

Sencha

Haute

2,87%

14,7%

1280

94%

45%

 

Moyenne

2,80%

13,3%

1210

78%

43%

 

Faible

2,77%

14,5%

612

53%

22%

Karigané**

Haute

0,6-1,5%

≈5-10%

>1000

>>133%

>>67%

Bancha

Moyenne

2,02%

12,6%

n.a.

38%

n.a.

Hojicha

Moyenne

1,93%

10,4%

n.a.

10%

n.a.

Oolong

Moyenne

2,34%

16,0%

588

42%

25%

Source: Chu, S. 91. * calculé par nous. ** L-Théanine et Catéchines du Karigané supposés par notre expérience.

Conclusion: En ce qui concerne la caféine, il ne fait pas s’arrêter uniquement sur le niveau effectif en mg dans la boisson mais également sur la concentration de catéchines et d’acides aminés, notamment la L-Théanine. Les thés de qualités supérieures apparaissent dans cette mesure être bien plus harmoniques et donc meilleurs pour notre organisme que ceux de qualité inférieure. La catégorie de thé qui offre une composition particulièrement tolérable est le thé vert japonais Karigané, mélange à base de tiges et brindilles et de feuilles de thé vert (Karigané de Gyokuro ou Karigané de Sencha). Ce thé très faible en caféine (0,6 – 1,5% de la masse sèche) et riché en L-théanine. Il est donc à recommandé aux personnes sensibles à la caféine ou bien pendant la grossesse (une tasse max / jour à valider impérativement avec votre médecin ou spécialiste).

Pour plus d’information sur les les propriétés médicinales du thé vert vous pouvez aussi consulter l’article Les Bienfaits du Thé Vert.

Source:

Chu, D.-C., Green Tea – Its Cultivation, Processing of the Leaves for Drinking Materials, and Kinds of Green Tea, in Chemistry and Applications of Green Tea, 1997, S. 2ff.




Leave a Reply