Bouilloire en fonte : Utilisation et entretien

Tetsubin : Bouilloire japonaise en fonte qui améliore le gout de l’eau. Conseils pratique d’utilisation et d’entretien pour une trés longue durée de vie.

Bouilloire vs théière en fonte

Contrairement à une théière en fonte (Tetsubin Kyusu), une bouilloire en fonte (Tetsubin) n’est pas recouverte de l’intérieur (émail, plastique ou laque). De ce fait, cet objet a d’autres modalités d’utilisation et d’entretien. Afin de prévenir la rouille, la surface intérieure reçoit un traitement particulier à haute température portant le nom de Kamayaki. Au fil des utilisations, il se forme à l’intérieur une patine blanche de minéraux protecteurs ayant un effet anti-rouille malgré le contact entre la fonte et l’eau. Avec le temps et les utilisations régulières, la bouilloire va développer son “caractère” et la patine continuera à la protéger. De cette manière le caractère et le goût du Tetsubin sont conservés durablement et le protègent de la rouille. Il est toutefois nécessaire de suivre les indications de soin liées aux matériaux particuliers.

Première utilisation du Tetsubin

Lors de la première utilisation, la théière ne doit être remplie qu’au  2/3 avec de l’eau et chauffée à faible température. Videz-la ensuite de son eau et répétez ce processus quelques fois. Si vous avez une plaque à induction, utilisez le réglage le plus bas possible. Autrement, la bouilloire chaufferait trop rapidement entraînant une usure précoce.

Vous éliminez de cette manière l’odeur de “neuf” du Tetsubin. Si la chaudière sent encore désagréablement après la procédure, frottez la avec des feuilles de thé ou du gingembre et rincez la de nouveau avec de l’eau chaude. Ensuite faites la sécher, ou utilisez la directement pour préparer du thé.

Application appropriée et utilisation de la bouilloire

Contrairement à une théière en fonte, une bouilloire en fonte (Tetsubin) ne possède pas de revêtement à l’intérieur (émail, matière plastique ou laque) contre la rouille. Le revêtement à l’intérieur d’une théière et la fonte réagissent différemment en chauffant ce qui peut conduire à la fissuration. Par conséquent, des théières en fonte ne peuvent pas être chauffées directement sur un fourneau ou une flamme. Avec des bouilloires sans revêtement (Tetsubin), cela est différent. Elles sont construites spécialement pour être chauffé sur un fourneau ou sur une flamme. Il faut cependant, au préalable, considérer quelques facteurs importants :

Ne jamais chauffer à vide

Il ne faut pas chauffer un Tetsubin sans le remplir d’eau. Cela peut l’endommager ou entrainer une forte usure prématurée. Avec un petit volume d’eau le caisson monte rapidement à une température supérieur à 100°C. Les bouilloires en fonte faites à la main, et revêtues avec la laque végétale Urushi sont particulièrement sensibles à ce genre de situation. Le risque est qu’une partie du caisson se craquèle et devienne perméable. Les zones les plus sensibles sont les perforations au pied du caisson. Il s’agit de stigmates de clous intégrés dans les moules permettant de le manipuler pendant sa préparation. Les perforations sont remplies de fonte et couverts de résine Urushi postérieurement à la 1ère coulée.

Pas d’eau froide dans une bouilloire chaude

Le pire pour une théière en fonte est de verser de l’eau froide dedans lorsqu’elle est chaude. En effet, la fonte monte à une température bien supérieure à 100°C et subi de ce fait le contact avec de l’eau froide comme un stress énorme, et peu entrainer des dégâts irréversibles.

Remplir au 2/3 

Comme une casserole, il ne faut jamais remplir une bouilloire totalement, c-a-dire qu’il faut laisser de la marge afin que l’eau puisse bouillir dedans. À défaut l’eau bouillante débordera et peut entrainer un accident avec une gazinière ou un court circuit électrique (plaques électriques ou induction). 

Encore plus important, ne jamais faire bouillir le Tetsubin avec un faible volume d’eau dedans. Là aussi, le matériau peut être endommagé par la montée rapide en chaleur. Cela aura pour conséquence de réduire de beaucoup la durée de vie du Tetsubin voire, une fracture de la fonte. Le mieux est de remplir le Tetsubin au 2/3.

Feu doux

Pour ne pas “choquer” la fonte, il est préférable de chauffer la bouilloire à feu-doux (surtout sur une plaque à induction ou une gazinière). C’est d’autant plus vrai pour les bouilloires à base de limaille de Fer, prestigieux Satetsu-Tetsubin.

Il est préférable de chauffez le Tetsubin lentement. Les Tetsubins faits main sont fixés par deux clous au pied du caisson ce qui aide à manipuler le tout par les artisans. Après la font le trou est colmaté avec un mélange de limaille de Fer et de résine végétale Urushi. Ce mélange chauffe plus rapidement que le reste de la fonte constituant la bouilloire de ce fait c’est une zone fragile. Pour éviter ce risque, il est essentiel de mettre suffisamment d’eau dans le caisson.

Induction, gaz, flamme

Le Tetsubin est compatible avec toutes les sources de chaleur, induction, gaz, flamme, plaques électriques. Plus d’information sur ce thème dans l’article, bouilloire en fonte – plaques à induction et gazinière.

Combien de temps faut-il laisser bouillir l’eau?

Laisser frémir une minute

Dès que l’eau boue, réduire la chaleur et laissez l’eau frémir une minute environ. Il est important pour la qualité de l’eau que le Tetsubin soit totalement chaud. C’est alors que l’eau est prête pour la préparation du thé. Les connaisseurs de thé vert laisse l’eau améliorée refroidit dans un Yuzamashi en argile naturelle. Idéalement le Yuzamashi est modelé à partir d’une argile naturelle qui s’assorti au mieux avec le thé en question car en effet l’argile contribue elle aussi a améliorer les propriétés de l’eau pour l’infusion. Pour finir, thé est infusé dans un Kyusu : théière japonaise à poignée latérale à filtre céramique intégré. De même, l’argile du Kyusu doit être en argile adaptée au type de thé en question.

30 Minutes = Source de Fer

Pour obtenir une eau riche en Fer biodisponible (et non pour le thé), je recommande laisser l’eau très doucement frémir 30 minutes dans le Tetsubin. Il faut bien veiller à ce que le volume d’eau soit suffisamment élevé. Boire l’eau chaude assez rapidement. Vider complètement le contenu du tetsubin tant qu’il est encore chaud. Laissez le sécher totalement sans couvercle. Il ne doit jamais contenir de l’eau froide, et n’est pas non plus utilisé pour les infusions. Cela n’améliore par les propriétés de l’eau mais au contraire altère le thé lorsqu’il est infusé dans la bouilloire Tetsubin.

Attention en versant l’eau

Attention ! le pommeau et le couvercle sont très chauds, par ailleurs un nuage de vapeur brûlante sort du Tetsubin lorsque vous retirez le couvercle. Pour verser l’eau chaude, mettez un chiffon épais sur le couvercle tenez le pommeau en main avec le chiffon, et server de l’autre main. Le pommeau est fabriqué de manière à ne pas chauffer autant que le reste de la théière, mais il est tout de même très chaud. Une fois l’eau versée et vidée, il ne faut pas reposer le Tetsubin sur la source de chaleur mais le laisser sécher sans couvercle pour éviter de le surchauffer, et de l’endommager.

Entretien après utilisation

Vider totalement l’eau de la bouilloire

Videz la totalement l’eau chaude de la bouilloire tant qu’elle est encore chaude. N’utilisez pas le Tetsubin pour conserver l’eau chaude car cela le fera rouiller rapidement.

Sécher sans couvercle

Après utilisation, laissez sécher le Tetsubin sans couvercle. Pour éviter les taches de rouille il est important de la laisser secher immédiatement après avoir terminer de verser l’eau car il est encore chaud. Si ce n’est pas le cas il faut le laisser chauffer à nouveau et suivre la procédure correctement. À titre exceptionnel vous pouvez également le sécher avec un sèche-cheveux, ou un soufflet mais c’est vraiment se donner du mal pour rien. Il ne faut jamais passer de torchon, ou d’éponge à l’intérieur,et encore moins d’objets dures (éponge aluminium). Cela endommage la patine intérieure très désirable pour la protection du Tetsubin.

Ne pas nettoyer à l’intérieur

Ne pas nettoyer l’intérieur du Tetsubin, pas même avec un chiffon doux. Ne pas frotter ou gratter. Cela détruit la patine accumulée par les utilisations passées, c’est une coucher de minéraux qui a un effet protecteur. Aucun savon, liquide vaisselle n’est recommandé. La fonte est poreuse et le goût de savon risque d’infecter le Tetsubin et nuire aux infusions ultérieures. Certains utilisateurs verrons des petites pointes de rouille au pied du caisson dans les premières semaines d’utilisation. Il ne faut pas les nettoyer. Il s’agit de micro réactions locales de minéraux sur la fonte. Mais il peut aussi bien sur s’agir de rouille. Une bonne patine antirouille prendra 6 à 12 mois à se créer. La rouille est inoffensive et ne doit pas être retirée. Quelques semaines plus tard, des petites taches blanches peuvent se créer au pied du caisson ; il s’agit là des premiers dépôts positifs de minéraux constituant les premières traces de patine. Au fur et à mesure, la patine peut devenir assez épaisse et offre alors les meilleurs propriétés, protection contre la rouille et amélioration du goût de l’eau. Ignorez le conseil courant (et bien intentionné) de traiter la rouille avec de l’huile ou du gras. Avec le temps ces matières grasses auront une incidence négative sur l’eau infusée dans la bouilloire. Ne laisser jamais le Tetsubin entrer en contact avec du sel ou de l’huile.

Tetsubin d’occasion : Rouille avec le temps ?

Avec les années qui passent, un Tetsubin bien entretenu ne devrait pas rouiller de l’extérieur. Pour d’éviter ce tache, il faut ponctuellement passez un chiffon imbibé de thé vert (infusion courte) et frotter les feuilles de thé vert sur les zones sensible à la rouille. Cela donne un bel aspect à la surface du Tetsubin. L’intérieur ne devrait pas présenter de traces de rouille. Si des traces importantes apparaissent, cela signifie que le Tetsubin n’est pas entretenu correctement, ne sèche pas assez vite.

Rouille, que faire?

Si l’eau stagne trop longtemps dans le caisson d’une bouilloire, de traces de rouille apparaissent. À faible dose la rouille n’est pas toxique mais est tout de même lourde pour l’organisme à digérer, et bien entendu altère la saveur du thé. Il ne faut jamais gratter, frotter la rouille ou la nettoyer avec du savon ou liquide vaisselle. Cela endommagerai la patine et les parois du Kyusu. Un moyen naturel de prévenir et traiter la rouille est de mettre une petite cuillère de thé dans à chauffer très lentement dans le Tetsubin rempli à 2/3. Laisser l’eau frémir lentement et réduire de 20% environ. Vider le reste de l’eau. Répéter l’opération 3 fois. Le processus d’oxydation de la surface de la fonte devrait être interrompu par cette opération. En effet, les anti-oxydants du thé vert ont le même effet sur la rouille que dans notre organisme.

Rouille à la surface externe de la bouilloire

Les traces de rouille à l’extérieur de la bouilloire peuvent être éliminées à l’aide de feuilles thé vert. Faites lentement la bouilloire remplie aux 2/3. Les feuilles doivent être rapidement trempées dans l’eau chaude. À l’aide d’un chiffon frotter les feuilles fraichement infusées sur les zones affectées. Former une compresse avec les feuilles de thé trempées et nettoyez le reste de la bouilloire avec le jus du thé. Ce genre de compresse peut être utilisée de manière préventive pour empêcher la formation de la rouille.