Xanthine, Théophylline, Théobromine 

Alcaloïdes dans le thé vert et le thé noir – Caféine, Théophylline, Thébromine

En plus de la caféine, le thé contient un grande quantité d’alcaloïdes. Théophylline et théobromine ont des effets synergiques très positifs sur la santé.

Purine – Alcaloïdes

Le groupe chimique des alcaloïdes, dérivés de la purine, sont également appelés xanthines. Parmi les ingrédients du thé vert on trouve certaines xanthines essentielles et connues dont principalement dont la caféine, la théobromine et la théophylline. Ces substances existent également dans plusieurs autres aliments d’origine végétale, dont le café, la cacao, la guarana, le maté et la noix de cola. La plante du thé (Camellia Sinensis) contient des quantités relativement importantes de ces 3 alcaloïdes. Ils ont un effet naturel qui permet à la plante de se prémunir des attaques d’insectes et d’autres herbivores. Ces substances se développent de manière très variée en fonction du climat, du sol, de l’exposition solaire, des méthodes agricoles, du type de thé, etc. Chaque type de thé vert possède donc un niveau varié d’alcaloïde. Les thés verts les plus riches et les plus sains pour la santé sont rassemblés et retaillés dans les articles La Caféine dans le thé vert et Comparaison de caféine en mg.

Théobromine et théophylline dans le thé vert et le thé noir

En plus de la caféine, l’alcaloïde principal, le thé contient de la théobromine et de la théophylline:

Théophylline

La théophylline est présente dans le thé, le café, la guarana et la noix de cola et fait partie des matériaux de construction de la caféine dans le métabolisme. En quantité, cette molécule est moins importante (environ 0,01% à 0,15% de la masse sèche voir ci-dessous) que la théobromine (environ 0,01% à 0,26%) mais surtout nettement mois que la caféine (jusqu’à environ 6,2%). Ceux sont les thés les plus qualitatifs qui offrent les niveaux les plus élevés, et seule la guarana (environ 0,25% de la masse sèche) dépasse son niveau habituel.
La théophylline est une substance diurétique et augmente le rythme cardiaque. Elle est utilisée pour ses propriétés dans les infections bronchique et contre l’asthme. Comme pour la caféine, il est recommandé de ne pas en consommer durant la grossesse ou l’allaitement, et en cas de maladie de consulter un médecin ou un spécialiste pour valider si sa consommation est appropriée.

Théobromine 

La théobromine se trouve dans les mêmes plantes que la théophylline. Elle est particulièrement riche dans le cacao (Theobroma Cacao) avec 1-2,5% de la masse sèche. Dans le thé cette théobromine atteint 0,26%.
Elle a des effets similaires à la caféine sur l’organisme, stimulant cardiaque, diurétique, vasodilatateur, stimulant de la circulation sanguine dans le cerveau, et relaxant musculaire. Cependant les effets de la caféine sont nettement moins marqués. Par ailleurs, elle a une effet antidépresseur. En médecine occidentale, cette molécule est utilisée contre la toux. Elle peut être toxique voire mortelle chez de nombreux animaux domestiques (chien, chat, cheval) l’organisme n’a pas l’équipement enzymatique pour l’assimiler.
Il convient de souligner que les alcaloïdes dans le thé vert sont nettement mieux tolérés que dans les autres plantes où elle se trouve car de nombreux autres ingrédients ont des effets positifs synergiques qui « harmonisent » leurs effets excitants sur l’organisme. Ceci est particulièrement le cas de la tolérance de la caféine du thé vert (par rapport à celle présente dans le café). Ceci est également vrai pour les autres types de thés à condition d’être des thés de haute qualité (thé jaune, Oolong, Pu-Ehr et thé noir). Toutefois, ces thés en contiennent dans une moindre mesure, du fait de la dégradation de beaucoup de ces ingrédients synergiques par le processus de fermentation. L’exception est le thé blanc qui est très bien toléré. 

Niveau dans le thé vert et le thé noir

Dans une étude datant de 2006, Friedman et al. ont comparé le niveau d’alcaloïdes de 32 thé noir, 24 thés verts vendus sur le marché américain. Il faut cependant garder en tête que les thés étudiés sont des thés en sachet et donc de faible, voire très faible qualité. Il est donc possible que les thés de qualité présentent des niveaux drastiquement supérieurs. Si l’on admet un facteur équivalent à celui existant dans les catéchines entre les produits de faible qualité et le haut-de-gamme, on peut multiplier les chiffres par 2 voire 3.

Thé vert en % de la masse sècheCaféineThéobromineThéophyllineTotal
Moyenne1,49%0,07%0,01%1,58%
Minimale0,05%0,01%0,00%0,06%
Maximale2,68%0,26%0,06%2,86%
     
Thé noir en % de la masse sècheCaféineThéobromineThéophyllineTotal
Moyenne2,18%0,13%0,03%2,34%
Minimale1,29%0,04%0,00%1,33%
Maximale3,03%0,24%0,15%3,26%

Source: Friedman, 20061

Source:

1 Friedman, Mendel, Levin, Carol E., Choi, Suk-Hyun et al., HPLC Analysis of Catechins, Theaflavins, and Alkaloids in Commercial Teas and Green Dietary Supplements: Comparison of Water and 80% Ethanol/Water Extracts, Journal of Fod Science, Vol. 71. Nr. 6, 2006, C328-337. 




Leave a Reply